Voici la fin d’une époque, sale et sombre.

En tout, ça aura fait plus de six ans de relation pour le moins chaotique. De l’attachement, de la rancœur. Des ponts coupés, encore et encore. Quelque chose qui relève de l’alter ego aussi. Et puis, un bon paquet de fierté. Mais tout cela s’arrête aujourd’hui. Parce que j’ai franchi un cap : j’ai supprimé les photos que j’avais de lui. Pas toutes, certes ; j’en ai gardé une, la seule qui ait une potentielle valeur artistique. Mais toutes les autres sont passées à la poubelle, alors même que c’est une chose à laquelle je n’avais jamais pu me résoudre.

Je grandis, j’évolue, j’apprends. Et je me détache des boulets du passé. Lui aussi. Lui continuellement. La seule différence entre nous, c’est que j’ai toujours été la seule à faire des efforts pour que les choses se passent bien. Mais c’est usant d’être seule face à un mur, de se débattre sans cesse dans la mélasse, pour finalement, ne rien y gagner, à part une amère déception. Aujourd’hui, j’ai réessayé de renouer avec lui, amicalement, sainement, parce que oui, cette relation d’avant, quand elle était encore toute neuve, elle me manque. Terriblement. J’appréciais parler avec lui ; je l’appréciais, juste lui en tant que personne. Mais c’était avant, justement quand on pouvait encore se parler, vraiment.

Il était déjà renfermé, mais depuis, il s’est davantage recroquevillé sur lui-même. Impossible de communiquer convenablement. Impossible de retrouver ce lien qu’on avait avant. Et aujourd’hui, je m’en suis encore pris plein la tête. J’ai dit « stop ». J’ai supprimé tous ses messages, et ces quelques photos. Je l’ai rayé de ma vie. Définitivement, je l’espère. Et j’ai tourné une page de ma vie, jaunie par le temps et rongée par les mites. J’en tremble encore.

Mais voilà qu’un nouveau départ m’attend. J’y cours joyeusement..

book-933234_1920

Photo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :