Routine du soir | Comment bien dormir

J’ai des soucis de sommeil depuis très longtemps, voire toujours. Pour faire court, j’ai fait mes nuits à l’âge de 7 ans, puis je suis devenue somnambule jusqu’à mes 13 ans, et l’année dernière, j’ai vécu une très lourde période où j’avais littéralement peur de dormir. Il était donc évident pour moi de faire un article sur le sujet. De vous parler de ma routine du soir, et de vous donner quelques petits conseils pour bien dormir. Je pense que la plupart sont bien connus, mais ça ne peut pas faire de mal de récapituler les choses..

Dans la soirée

Sommeil - Tisane - petit

Tout d’abord, j’essaie de manger léger le soir. C’est-à-dire que, sauf cas particulier, je ne mange que des légumes et des fruits. D’une part, parce que je suis très sensible au niveau digestif, donc j’évite les douleurs d’estomac ; et d’autre part, parce que c’est un moyen de moins stocker les calories (c’est un peu un réflexe que j’ai pris quand je faisais encore de la chrononutrition, mais ça, je vous en parlerai peut-être plus tard ^^). Dans le même temps, je privilégie une tisane comme alternative au thé auquel je suis totalement accro, histoire d’éviter de prendre de la théine dans la soirée. C’est exactement la même chose que la caféine, puisque c’est la même molécule excitante, qui est donc à éviter si on veut s’endormir plus facilement. Ensuite, j’éteins tout écran au moins une demi-heure avant d’aller au lit ; je ne pense pas que ce soit assez, mais honnêtement, je n’arrive pas à faire mieux ^^’..

Préparer ma chambre

Une fois mon ordinateur éteint, je prépare ma chambre, et surtout l’air ambiant. C’est-à-dire que j’ouvre la fenêtre pour aérer et pour rafraîchir – l’idéal, c’est d’avoir une température d’environ 18°C et un taux d’humidité situé entre 50 et 55%. Personnellement, je ne gère pas du tout l’humidité, mais c’est vrai que la frileuse que je suis s’efforce de faire baisser la température. Et je dois admettre que je dors mieux depuis que j’ai pris ce petit réflexe. Donc, pendant que j’aère ma chambre à coucher, je m’éclipse dans la salle de bains pour ma routine soin. Je n’en dirai pas plus ici, parce que elle n’est pas du tout au point. Je ne sais pas si c’est le changement de saison, mais en ce moment, ma peau n’en fait qu’à sa tête.….

Au lit

Sommeil - Brume d'oreiller - petit

Quand j’ai terminé, je me glisse donc sous ma couette. J’utilise une brume d’oreiller relaxante qui m’est devenue totalement indispensable, celle de la gamme Aromachologie de l’Occitane (17€). J’en avais entendu parler sur différentes chaînes Youtube, et j’ai l’achetée sans grande conviction. Certes, elle sent très, très bon ; et pour une Provençale comme moi, la lavande, ça fait toujours du bien. Mais surtout, je dois admettre que, la première fois que je l’ai utilisée, je ne m’étais jamais réveillée aussi sereine (et je ne suis pas du matin, vraiment pas). Quand il n’est pas trop tard, j’en profite pour lire un peu..

Et une fois que j’ai éteint la lumière…

Sommeil - Appli - petit

Depuis des mois, j’utilise l’application SleepBot (gratuite), afin de garder un rythme de sommeil régulier (avec un réveil fixe à 7h) et une nuit d’au moins 7h30. Comme vous pouvez le voir sur la photo, c’est quelque chose que je dois encore améliorer ^^’. Mais en tous cas, cette application permet d’avoir un réveil « intelligent » en fonction de votre dette de sommeil et de vos cycles de sommeil. En effet, vous pouvez activer ou désactiver l’enregistrement du bruit et de vos mouvements, dont le but est de vous réveiller au moment le plus opportun pour que ce soit facile et agréable pour vous. Personnellement, je n’utilise pas l’enregistrement des mouvements parce que je ne veux pas garder mon téléphone trop près de ma tête, sur le matelas (question d’ondes). Cette application propose aussi un onglet avec pas mal d’informations sur le sommeil. Les deux seuls désavantages que j’y trouve, c’est que l’écran continue de produire de la lumière – ce qui n’est pas très agréable – et qu’elle consomme beaucoup de batterie.

Dans tous les cas, une fois que j’ai lancé SleepBot, je me mets sur le dos et je respire. De manière générale, j’ai tendance à avoir une respiration trop superficielle, donc je prends ce temps de calme, de relaxation pour bien m’oxygéner (inspiration par le nez, expiration par la bouche). Honnêtement, ça me rend toute groggy, prête et heureuse de m’endormir. Si je ne sombre pas instantanément, je remercie pour toutes les bonnes choses qui ont pu se passer dans la journée. Je ne me concentre vraiment que sur le positif. Parfois, je demande aussi quelque chose qui me tient à cœur. À l’Univers, à cette chose que vous pouvez appeler de la manière dont vous voulez, divinité ou même subconscient, peu importe. En tous cas, je demande quelque chose pour quelqu’un d’autre – famille, ami ou autre. Il m’arrive de demander quelque chose pour moi-même, mais toujours après avoir demandé pour autrui. Et systématiquement, je remercie pour la réponse favorable à cette ou ces demande(s), je considère la chose comme accomplie, et je m’endors. On pourrait apparenter cela à de la prière, ou à de l’auto-conditionnement, que sais-je. Le seul et unique but, c’est de rester dans la positivité et la sérénité avant de s’endormir.

 

Pour résumer, quelques conseils…

  • manger léger, et assez tôt (au moins, 2 ou 3 heures avant le coucher) – cela ne veut pas dire que vous devez vous cantonner aux fruits et légumes comme moi
  • éviter les substances psycho-stimulantes, excitantes (thé, café), avant d’aller dormir
  • éteindre les écrans assez tôt, et lire un peu avant de se coucher
  • s’assurer de la sanité de l’air de la chambre à coucher (température, et humidité si vous vous sentez de vous en occuper)
  • éviter la lumière pendant le sommeil
  • avoir un rythme de sommeil régulier, c’est-à-dire se coucher et se lever tous les jours à la même heure (et même le week-end !) – au fil du temps, ça devient plus facile de se lever
  • dormir suffisamment, en fonction de vos besoins personnels et non pas des statistiques évoquant l’âge
  • faire de la relaxation, pour faire diminuer le stress et toutes les choses négatives qui vont avec
  • garder une bouteille d’eau, ainsi qu’un bloc-notes accompagné d’un stylo sur votre table de chevet (histoire d’éviter d’avoir à se relever en pleine nuit)

Et surtout, le plus important : écoutez votre corps, les signes de fatigue. Ne luttez jamais contre le sommeil ; si vous baillez à vous en décrocher la mâchoire, allez vous coucher. C’est ce dont vous avez besoin.

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire