Nouvelle saison du Défi des 100 jours

La première fois que je me suis lancée dans ce défi, j’avais 16 ans ; je venais de passer le bac et j’avais l’impression que le monde s’ouvrait à moi. Six ans plus tard, je débute ma troisième expérience de ce challenge de développement personnel (enfin, c’est techniquement mon 4ème essai, mais bref..).

.

Pourquoi ce défi ?

En postant cette lettre ouverte, j’ai décidé, dans l’instant, de me relancer dans cette aventure – le Cahier d’exercices du Défi des 100 jours (la toute première version, de Lilou Macé) était encore sur mon bureau, sous une pile de papiers en tout genre, et la dernière vidéo de Lilou venait d’apparaître dans mon fil d’abonnements Youtube. Je me suis rappelée avoir toujours fait mes défis en été (les vacances, ça aide !), pour me recentrer et prendre soin de moi. Je me suis surtout rappelée que ce défi avait déjà fait des miracles sur moi, si je prenais la peine et le temps de m’y consacrer correctement.

.

Le Défi des 100 jours, c’est quoi ?

Pour résumer, l’idée est de se fixer des intentions/objectifs pour les 100 prochains jours. Peu importe le(s) domaine(s) sur le(s)quel(s) on veut travailler, ce qu’on aimerait développer – ça peut être globalement tout et n’importe quoi. L’important, c’est de s’observer et d’apprendre sur soi-même, de se réaliser et de concrétiser ses souhaits et aspirations. Différentes pratiques quotidiennes sont proposées directement sur le site du défi ou dans les différents Cahiers (méditation, sport, journal intime, tableau de visualisation, blog/vlog, et j’en passe !) : il revient à chacun de choisir les outils qui lui conviennent le mieux pour pouvoir atteindre ses objectifs personnels d’ici la fin de cette saison de 100 jours. La liberté est le maître-mot de ce challenge.

.

Concrètement, ma troisième saison..

.. a commencé le 2 juin ; elle se terminera donc le 9 septembre prochain. Pendant cette période, j’aimerais me consacrer pleinement à mes projets personnels qui sont :

1 : avancer mon roman (oui, oui, toujours le même, qui est au point mort actuellement)

2 : travailler sur mon mémoire – j’aimerais que mon sujet soit mieux défini, les problématiques clairement énoncées et, si possible, qu’un plan se dessine d’ici la rentrée. J’ai déjà perdu de longs mois par improductivité, et il faut absolument que j’obtienne mon diplôme en 2018.

3 : faire vivre mon blog, celui même sur lequel vous êtes en train de me lire. J’aimerais rattraper le temps que j’ai perdu depuis l’année dernière ; il y a beaucoup de choses dont j’aimerais vous parler !

4 : retrouver du temps pour corriger des fictions – parce que j’apprécie aider les autres dans leurs projets d’écriture et cela me motive beaucoup pour travailler sur les miens.

5 : lire davantage, et même rattraper toutes les lectures que je m’étais fixée en janvier, lors du nouvel an. Ça représente un minimum de 14 romans, 14 non-fictions et 14 BDs, à lire en 100 jours.

Au moment où je publie cet article, je n’en suis qu’à mon 5ème jour et je n’ai pas encore définitivement fixé les outils que je vais utiliser quotidiennement tout au long du défi. Pour l’instant, je tiens un journal intime / carnet de bord ; je pense aussi faire du sport tous les matins au réveil (c’est important surtout que mes objectifs de la saison sont plutôt sédentaires !! ^^’) et j’aimerais en profiter pour prendre l’habitude de méditer tous les jours. C’est bien là toute la problématique de cette saison : il est bien question pour moi de prendre de bonnes habitudes, d’arrêter de procrastiner, de traîner indéfiniment sur Internet, et de phagocyter série sur série du matin au soir. Il faut que je me bouge et que je rende mes journées productives ! C’est pour cela que je me fixe l’objectif de travailler sur 3 de mes projets par jour, et de ne pas en délaisser un pendant plus d’une semaine. Pour cela, mon carnet de bord me sera très utile !

Par contre, j’ai hésité à retourner sur le site du défi. Je ne suis pas du genre à beaucoup échanger avec leurs autres participants, et les fois précédentes, j’y traînais davantage en quête d’ondes positives, en m’inspirant des posts des autres, des échanges entre eux, et en n’intervenant que très rarement. Je ne posterai donc pas de bilans réguliers sur le site du défi, mais je le ferai directement ici, sur mon blog, afin de partager mes progrès avec vous 😉

.

Et vous ? Vous êtes-vous déjà lancé•es dans ce type de programme ? Et avez-vous des projets spécifiques pour cet été ? 🙂

June.W

Photo.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire