L’année 2019 commence fort ! Les vacances sont déjà finies, et il faut hâtivement se remettre au travail.

Bien qu’ayant reçu la plupart des livres que j’ai commandés sur Abebooks, j’estime avoir passé un peu trop de jours à chômer ces derniers temps. Le bilan du dernier mois de 2018 s’annonce donc relativement pauvre, mais au moins, j’aurai bien profité de ma famille pendant les fêtes de fin d’année – et c’est déjà ça de pris !

Bilan du mois de décembre

L’évènement du mois a été mon entretien avec ma directrice de recherche. Émotionnellement éprouvant. J’ai cependant appris quelques petites choses plus ou moins rassurantes. Exemple : ne pas lire l’intégralité de ma bibliographie, et mettre des astérisques aux ouvrages réellement lus. Un grand gain de temps et d’énergie en perspective, bien que cela aille à l’encontre totale de ce qu’on nous a toujours répété depuis la licence 3, c’est-à-dire : « il faut profiter de l’année du mémoire pour lire, lire, lire. Beaucoup. Énormément. »

Conclusion : je dois moins me mettre la pression vis-à-vis de cette bibliographie, de 27 pages.

Quant au voyage à Londres, il commence enfin à prendre forme, et à pas mal me stresser. A contrario, celui de Paris sera du gâteau – simple à réaliser, et presque agréable.

Dernier point important. De manière assez inattendue, j’ai commencé à davantage travailler sur Google Docs ; ce qui s’est avéré bien plus aisé pour moi que mon éternel Word. J’y ai créé un fichier unique de rédaction comprenant l’intégralité de mes parties (annexe potentielle comprise). À l’instant où j’écris ces mots, celui-ci fait 11,5 pages (police 10, interligne simple).

À faire le mois prochain

  • Rédiger la première partie de mon mémoire – ce qui implique un travail quotidien de rédaction
  • Finaliser l’organisation du voyage à Londres – je suis pour l’instant en attente de réponse(s).
  • Continuer d’emmagasiner des informations issues d’ouvrages scientifiques (aka lire, lire et prendre des notes)

Je ne pensais pas commencé l’année 2019 avec ce type d’article, mais je vous souhaite dans tous les cas une très bonne nouvelle année. Qu’elle vous soit douce et clémente, qu’elle se révèle surprenante et excitante, qu’elle soit riche et épanouissante.

NB : Toutes les photos m’appartiennent et je n’en autorise aucune utilisation par autrui.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :