Si vous avez jeté un coup d’œil à mon dernier article, vous devez avoir une idée de la raison de mon absence de ces dernières semaines. Beaucoup de choses se sont passées pour moi sur le plan personnel, et je reprends peu à peu le cours normal de mon quotidien.

J’ai avancé sur mon mémoire, pas assez à mon goût – l’est-ce jamais assez, de toute manière ? Mais faisons tout de même un petit bilan de ces deux derniers mois, pour repartir du bon pied pour la suite.

Bilan des mois de janvier et de février

Ce début d’année est principalement été marqué par mon voyage d’étude à Londres – et la prévenance de toutes les personnes avec lesquelles j’ai été amenée à être en contact au cours de sa préparation et de sa réalisation. J’ai, sur place, pu consulter le mémoire d’une étudiante londonienne qui a éclairé certains points de mon propre travail de recherche. Et je suis allée voir une bonne partie de mon corpus principal, directement dans les institutions concernées.

J’y ai accumulé beaucoup de fatigue, mais j’y ai aussi gagné une grande motivation d’avancer. D’entrer dans le texte et de me mettre à réellement rédiger, chose sur laquelle je bloque depuis trop longtemps.

J’ai trouvé une aide précieuse, de nouvelles ressources psychologiques et humaines. Et je m’y suis mise. J’ai terminé mon premier chapitre, fait de nouveaux changements dans le plan de ma deuxième partie, ai encore des modifications à faire à ce premier chapitre que j’ai bien du mal à ne plus retoucher, encore et encore.

À l’instant où j’écris ces mots, mon fichier de rédaction compte 18 pages (police 9, interligne simple).

À faire pour la fin du mois

  • Rédiger la première partie de mon mémoire – pour de vrai 😉
  • Mettre en page mon corpus correctement avec des images de bonne qualité
  • Reprendre contact avec ma directrice de recherche

C’est un petit bilan qui va à l’essentiel – il est un peu rapide mais je réserve mon énergie et mes mots pour le corps de mon texte de mémoire. Bon courage à celle.eux qui s’attellent aussi consciencieusement à leur(s) projet(s) d’écriture ! 😉

NB : Toutes les photos m’appartiennent et je n’en autorise aucune utilisation par autrui.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :