Ces dernières années, j’ai passé beaucoup de temps à rééquilibrer ma vie, mon quotidien. Cette lutte m’a menée à un épuisement physique, mental et émotionnel dont je commence, tant bien que mal, à m’extraire. Et le temps est passé. Très vite.

J’ai, certes, une très mauvaise appréhension du temps, mais je ne peux me voiler la face quant à sa course incessante. En ce mois de juin 2019, j’ai 24 ans. Bientôt 25 ans. Et j’ai trop peu profité de ma jeunesse, des opportunités qui ont pu s’offrir à moi. Je n’étais pas en état de les saisir.

Mais je ne veux plus avoir peur. Ni de la vie, ni des autres. Je ne veux plus rester sur le bord de la route pendant que les autres s’élancent à toute vitesse sur le bitume. Me narguant involontairement, du bout de leurs tours du monde, de leurs projets multiples. De leurs succès écrasants.

Moi aussi, je veux voyager au bout du monde. Moi aussi, je veux sortir de ma zone de confort et faire de belles découvertes, de belles rencontres. Moi aussi, je veux être fière de ce que je fais, de ce que je suscite chez les autres, de ce que j’incarne.

De qui je suis.

Aujourd’hui, j’en ai marre d’attendre d’avoir la force d’avancer et de créer. Aujourd’hui, je veux vivre.

Merci de m’avoir lue, je vous souhaite une magnifique journée 🙂

NB : La photo m’appartient et je n’en autorise aucune utilisation par autrui.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :