Je suppose que l’annonce arrive avec peu de surprise au vu de ma lente avancée sur le chemin de la rédaction. Elle arrive aussi avec beaucoup de soulagement étant donné que la chose est possible administrativement parlant, et va me permettre d’enfin boucler ce travail, et ainsi ce cursus.

.

Nouvelles perspectives

J’ai, cette année, rencontré une double difficulté : l’absence d’un projet fort et mes spécificités cognitives. La première, mise en évidence grâce à ma psychiatre, s’est relativement rapidement trouvée réglée. Forcément, écrire un mémoire pour écrire un mémoire m’a bloquée. Et replacer cet écrit dans un parcours menant à une vie professionnelle qui me fait envie, tend à adoucir l’angoisse qu’il me provoque.

Mon mémoire est un moyen, pas une fin en soi.

Je travaille également sur le second aspect de mon blocage. Accompagnée de ma nouvelle pair aidante dans ce parcours de rédaction, j’organise mes journées. Je travaille sur la procrastination et mon équilibre personnel entre travail, rituels quotidiens, divertissements, etc.

.

Faire d’autres choses

Ces « autres choses », ce sont certes les divertissements en tout genre, mes loisirs. Mais j’ai également d’autres envies. Quadrupler mon année n’est, en cela, pas un échec mais une opportunité. L’opportunité de rester dans le monde estudiantin à petite échelle, et pour moi, de tenter une nouvelle formation en parallèle : un DU de Coréen à distance. Je vous en reparlerai probablement, si je suis prise dans cette formation 😉

Cet article s’arrête ici, sans suivi de rédaction. Rien n’a fondamentalement évolué à ce niveau-là depuis le mois dernier, et je posterai moins régulièrement les entrées de ce Carnet de Recherche. Ils seraient trop peu fournis et inintéressants quant au suivi de mes recherches.

Merci de m’avoir lue, et bon courage aux étudiant.e.s qui ont encore des examens à passer !

NB : Les photos m’appartiennent et je n’en autorise aucune utilisation par autrui.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :