Petite sélection romance #1

La Saint-Valentin n’est pas une fête que j’ai souvent célébrée. D’une part, parce que j’ai rarement été en couple à cette période de l’année ; et d’autre part, parce que c’est également la date d’anniversaire de mon petit frère. J’ai donc tendance à y accorder peu d’attention, je dois l’avouer.

Pourtant, la question amoureuse a longtemps été centrale dans ma vie et reste, encore aujourd’hui, un vrai sujet d’intérêt pour moi. Pendant des années, j’ai beaucoup consommé de contenus, de réflexions, de témoignages à ce propos ; j’ai moi-même (sur-)intellectualisé ma propre vie amoureuse et émotionnelle jusqu’à ne plus rien savoir de mes goûts, de mes envies, ou de ce qui me convient, de manière générale.

Je commence à peine à ne plus laisser mes difficultés relationnelles et l’état de ma vie amoureuse m’impacter sur le plan émotionnel. Je me sens enfin apaisée. Ce qui me permet de m’ouvrir un petit peu à vous sur ce sujet, aujourd’hui.

Je peux difficilement rentrer davantage dans les détails pour l’instant, mais une chose est sûre : je reste une amoureuse de l’amour. Et à l’issue de ce mois placé sous le signe de la romance, j’ai envie de vous partager une petite sélection de recommandations culturelles autour de cette thématique de la relation amoureuse.

Le podcast « RomComment ? »

J’ai découvert ce podcast grâce à un épisode crossover sur le film Quatre filles et un jean avec l’équipe du podcast « Adapte-moi Si Tu Peux ». Et je suis tombée dedans la tête la première. 

Créé en 2019, « RomComment ? » est une discussion mensuelle, drôle et rafraîchissante, entre deux amies : Flore et Clara. Autour d’un micro, elles se penchent sur une comédie romantique, toujours sous l’angle d’un trope particulier : la fausse relation (ou fake dating), le triangle amoureux, le « from enemies to lovers » (ou « d’ennemis à amants »), etc.

Pour finir, le féminisme et la queerness du podcast font tellement de bien – une vraie bouffée d’air, et je ne parle même pas des rires des deux hôtesses qui sont siiii communicatifs !

Par contre, attention : c’est FULL SPOILERS !! Mais les fous rires sont garantis 😉

Le Tarot de Marseille-Waite, d’Emmanuelle Iger et Alice Laverty

Changement d’ambiance : nous prenons ici un petit virage ésotérique. Avec le Tarot de Marseille-Waite (éd. Trajectoire), Emmanuelle Iger entreprend de combiner ce bon vieux tarot de Marseille avec le Rider-Waite, aka la référence tarologique anglo-saxonne. Le but est simple : rendre plus explicites les lames mineures du premier, et simplifier les lames majeures du second. Et ça marche : les arcanes sont plus clairs et leur interprétation fluidifiée ! Quant aux illustrations, elles ont été confiées à l’artiste Alice Laverty qui s’est inspirée d’enluminures des XIIIe et XIVe siècles. Bref : un vrai bijou !

À noter qu’il s’agit bien d’un jeu généraliste. Si je vous en parle dans cette petite sélection romance, c’est parce que je le trouve très, très bon dans les questions relationnelles. Je vous conseille donc le dit « tirage relationnel » que l’on trouve dans la petite notice fournie avec le deck.

Petit rappel, néanmoins : il faut toujours garder son esprit critique face aux pratiques ésotériques – ce sont des outils qui ne doivent jamais vous dicter votre conduite et vos choix. Gardez du recul sur les messages et n’appliquez jamais aveuglément les conseils qui vous sont prodigués.

• 

Le cycle de lectures sociologiques de Modiie sur les applications de rencontre

Second virage : je vous propose ici un contenu plus intellectuel et très intéressant. Diplômée en science politique, Modiie propose, tous les mercredis, un format de streams sur Twitch où elle lit et commente des ouvrages de sociologie. Après la chasse, les ONGs ou encore l’anorexie, elle a décidé dernièrement de s’attaquer aux applications de rencontre. L’algorithme de Tinder, la solitude croissante de la population, les usages des applications, l’impact psychologique sur les utilisateur·ices, etc. – beaucoup de sujets y sont abordés.

Dans la droite lignée de tout un tas de podcasts que j’ai poncés dans tous les sens, ces lectures de sociologie ont suscité chez moi beaucoup de réflexions. Elles m’ont aussi aidée à me rendre compte de certaines choses que je ne m’expliquais pas dans ma propre expérience de ce type d’application. Et depuis, j’ai entrepris de les désinstaller toutes, les unes après les autres. Je suis la première surprise de voir comment cela m’a allégé l’esprit. J’espère que ces études et réflexions vous apporteront au moins autant de positif qu’à moi ^^

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen

Un classique de la littérature britannique.

Publié en 1813, le roman suit les aventures sentimentales de la sororie Bennet, dans la campagne anglaise du début du XIXe siècle. Dans un tel contexte, la question du mariage est centrale pour elles, afin de s’assurer sécurité financière et statut social. C’est l’occasion pour l’autrice de proposer une analyse fine – et moqueuse – des conventions sociales de son époque. Mais surtout, elle nous embarque dans une de mes histoires d’amour préférées. Histoire qui commence lorsque le chemin d’Elizabeth, deuxième fille de la famille Bennet, croise celui de l’arrogant Mr Darcy. Chacun nourrit rapidement de lourds préjugés à l’encontre de l’autre.

Et je n’irai pas plus loin dans ce résumé, car en écrivant ces mots, je ne peux qu’arriver à la conclusion, qu’Orgueil et Préjugés est peut-être LE « from enemies to lovers » originel 😉

Before Sunrise, de Richard Linklater

Ou le premier volet d’une trilogie devenue iconique, et qui commence au cinéma en 1995.

Before Sunrise, c’est l’histoire d’une rencontre fortuite dans un train, l’histoire d’une nuit de déambulation dans les rues de Vienne. Il est Américain, en vacances en Europe ; elle est étudiante et rentre chez elle, à Paris. Et ils ont jusqu’à l’aube pour se découvrir, se raconter, s’opposer, s’accrocher l’un à l’autre et se marquer de manière indélébile.

La romance est évidente, attendue mais sans effusion, elle surprend par son naturel – parce que les personnages sont très humains. Ça donne envie de (re)partir en voyage – et surtout, ça donne envie de (re)tomber amoureux·se..

J’espère que cette petite sélection romance vous a plu, vous aura permis de faire de jolies découvertes. Dites-moi… quelle est la plus belle histoire d’amour que vous ayez jamais lue ou vue ?

Photo.

A lire également

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.